Les dessous de la visite du MINESEC dans les régions anglophones

Les esprits de la discorde ont été exorcisés à Bamenda et Buéa dans les régions anglophones du Nord et du Sud-Ouest Cameroun. Le ministre des enseignements secondaires Ernest Massena Ngalle Bibehe y effectue une visite de travail du 29 aout au 05 septembre 2017.

Par Anne Edouard Mindjouli

La réorganisation pédagogique du ministère des enseignements secondaires est déjà effective  dans cette zone du pays,gangrenée par la crise dite « anglophone ».

Pendant que les « sécessionnistes » se disent prêts à déclarer leur indépendance le 01 er octobre 2017,clamant par la même occasion que la rentrée se ferra en janvier 2018, le gouvernement à travers le patron des enseignements secondaires, Ernest Massena Ngalle Bibehe ; vient d’apporter  des solutions aux différentes réclamations dont les camerounais anglophones se faisaient l’écho.

Ainsi,la rentrée scolaire 2017-2018 aura bel et bien lieu ce 04 septembre,telle que prévue par le régime de Yaoundé.

Durant son séjour de Bamenda,la question de la reprise des cours a été évacuée lors de la concertation entre parents,enseignants et autorités traditionnelles et administratives. A en croire Ngalle Bibehe : « tous les moyens seront mis en œuvre afin de permettre  l’effectivité de la rentrée scolaire de lundi prochain ».

N’en déplaise aux contrevenants, l’essentiel a été dit pour permettre aux acteurs principaux, les enfants, de jouir de leur droit à l’éducation tel que prôner par la déclaration des droits de l’enfant. Lors de ces travaux, il s’est agit aussi de sensibiliser les parents, sur la nécessité  d’envoyer leurs enfants à l’école,  mobiliser les services déconcentrés du ministère des enseignements secondaires  sur le terrain, permettre la médiation entre ces services, les autorités traditionnelles et administratives, les parents d’élèves,  tout ceci afin que les stratégies d’encadrement  adoptées de façon optimale puissent tenir leurs promesses à l’issue de l’année scolaire.

Après Bamenda,le  Minesec s’est rendu  à Buea dans le Sud Ouest Cameroun,l’autre région du pays concernée  par la crise anglophone où il procédera le 04 septembre 2017, au  lancement officiel de la rentrée scolaire 2017-2018.