Incendie dans un college à Bamenda

Un bloc de l’école primaire Baptiste de Bamenda finance junction incendié cette nuit par les Vandales. Ceci après le bloc administratif d’une école catholique à kumbo .

Correspondance particulière d’Olivier Mbelle

On n’y ignore pour l’instant s’il s’agit d’une oeuvre criminelle. Dans un communiqué rendu public lundi 7 août 2017 et signé conjointement par l’avocat Ellias Eyambe et le syndicaliste Wilfred Tassang, leaders intérimaires, le Consortium de la Société civile Anglophone remet les ‘villes mortes’ à l’ordre du jour dans les régions anglophones du pays.  Les opérations ‘villes mortes’ reprendront le lundi 14 août prochain. Elles s’étendront aux trois premiers jours de la semaine, ceci jusqu’au 04 octobre 2017. Le Consortium dont les vrais leaders, l’avocat Felix Agbor Nkongho et le Dr. Fontem A. Neba demeurent à la disposition du tribunal militaire  de Yaounde, annonce qu’il n’y aura pas de rentrée scolaire 2017/2018 dans ces régions anglophones. Cet incendie du collège de la Cameroon  baptist convention de Nkwen à Bamenda  ce dimanche 13 août 2017 est-il un signal de la mise en pratique de cet ultimatum ? Le consortium des syndicats anglophones y met en garde les sociétés Amour Mezam voyages  et Congelcam qui contreviennent aux ‘villes mortes’, les qualifiant d' »ennemis de la lutte ». —




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *