Un Ramadan sucré pour les communautés musulmanes de Nkoteng et Mbandjock

Période de privation, de jeûne et d’intense prière, la communauté musulmane a débuté Samedi 27 Mai le Ramadan. C’est un moment marqué par une forte consommation de sucre et où la demande est souvent très élevée.

La SOSUCAM, société citoyenne, dans le cadre de sa politique de responsabilité sociétale est solidaire et accompagne cette communauté pour cette période de Ramadan. Comme de coutume, la SOSUCAM dans un élan de communion, a offert aux membres de cette communauté installés dans les arrondissements de Nkoteng et Mbandjock deux tonnes de sucre. Ce geste témoigne de l’intérêt que l’entreprise porte à
cette partie prenante et de la sympathie qui caractérise leur collaboration pour le maintien d’un climat social serein et le renforcement du vivre ensemble. C’est donc un Ramadan sucré pour cette communauté.

Amadou Bouba , Chef de la Communauté musulmane et du quartier haoussa de Nkoteng :

« En cette période de Ramadan, la SOSUCAM a toujours été à nos côtés et ceci depuis 13 ans. C’est une joie immense, un don de sucre. Nous voulons très sincèrement remercier la Direction générale de la SOSUCAM, pour ce geste de générosité devenu une tradition. La communauté musulmane exprime toute sa profonde gratitude et prie ALLAH de préserver la SOSUCAM et ses dirigeants, car pour nous, c’est une poule aux œufs d’ors. La plus belle femme ne pouvant donner que ce dont elle dispose, nous formulons le vœu de l’aménagement un point d’eau pour nos ablutions. Nous vous donnons rendez –vous à la fin du Ramadan pour célébrer la Paix, le partage qui renforcent les liens d’amitié pour la croissance économique ».