Voici le programme des Meetings du futur président du Cameroun !

Après son meeting politique le 13 juillet 2017, meeting qui fut sans doute un moment très émouvant à l’esplanade du stade omnisports de Yaoundé,la capitale du Cameroun ; Jean Marc Ngoss,président du PEA 48, celui là qui se dit : « Le prochain président du Cameroun » ; était à Garoua ce jeudi,20 juillet 2017. Après l’étape de la région du Nord, Jean Marc Ngoss tient son prochain meeting à Maroua dans l’Extreme-Nord,le samedi 22 juillet 2017.Il s’agit d’une tournée nationale dans les dix régions du pays.

Anne Edouard Mindjouli

C’est un homme qui ne cherche pas le pouvoir mais que c’est le pouvoir qui le cherche. Jean Marc Ngoss estime que :« Le moment venu, nous avons foi que le peuple saura discerner le bon grain de l’ivraie, car telle est la volonté de l’Éternel » .

Le 13 juillet 2017 à yaoundé, les « quarantistes » avaient sollicité l’esplanade du stade omnisports, demande qui a souffert de plusieurs tortures administratives.Au finish, c’est en face du stade que le meeting s’est tenu. Le successeur de Ruben Um Nyobe,premier Mpodol du Cameroun se veut par ailleurs  un visionnaire notamment dans la résolution de certains problèmes que la république rencontre dans  différents domaines. Pour  la sécurité et les services inhérents, il prévoit des réformes qui permettraient de combattre la délinquance, le grand banditisme, la  corruption et le terrorisme. La couverture sanitaire serait le cheval de bataille du parti de l’esprit d’Avril 48 avec pour ambition de moderniser l’environnement médical au point de se doter d’un avion médicalisée prêt à intervenir  partout au Cameroun où besoin s’en fera ressentir.  À son arrivée au pouvoir, la construction de nouveaux aéroports servirait à booster l’économie camerounaise, d’autre part il est prévu la création d’une dizaine de nouvelles villes sous l’ère Jean Marc Ngoss, ce qui permettrait de décongestionner les actuelles. La protection de l’environnement  n’est pas en reste dans toutes ces réformes annoncées. la spiritualité a une place de choix dans sa marche vers Etoudi, la prise en charge des famille des martyrs, héros   nationaux une préoccupation majeure .

Lors du meeting du 13 juillet 2017 , Faycal Moktar de son nom musulman, lance donc un appel au rassemblement à l’endroit de tous les enfants du Cameroun où qu’ils soient ,quelque soit leur appartenance religieuse et  classe sociale dans l’objectif de constituer un Cameroun fort et prospère. Toutefois,  ne pas oublier qu’une élection   passe par l’inscription sur les listes électorales et que la gagner sous entend que les inscrits, que certains acteurs politiques veulent massifs, pendant le processus,  jettent pour la plupart le bulletin du Mpodol dans l’urne, le jour fatidique, au moment du vote.

Au vue des évènements qui ont donc meublés ce meeting, il apparait que les traditionalistes Emombo font confiance au PEA48. Ce qui d’emblée est un  bon Présage pour la suite des actions que mèneront ce parti bien décidé à améliorer les conditions de vies des populations camerounaises.